Claire Lextray

Attachée de Presse - 1498696216 Responsable de communication

Spécialisée en culture et bien-être
Gestion de Bureau de presse pour tous types d'événements :

Relations presse tous médias : presse écrite - radio - TV – web et tous domaines : Culture - Société - Bien-être - Santé - Sport
Travailler dans deux domaines, culture et bien-être permet une transversalité, une vision plus approfondie et globale des projets.
A votre service, un carnet d’adresse pointu et diversifié avec une même attention donnée à tous les médias, qu'ils soient grand public ou alternatifs. Recherche de partenariats médias
Communication
Définition et mise en place de stratégies - positionnement - développement - Construction de réseaux
Relations publiques
Organisation d'événements

CULTURE > Spectacles - CREATION « Chansons la langue» André Minvielle
2006
CREATION « Chansons la langue»
André Minvielle
Il vient sillonner ce terroir de la périphérie, en collecter la langue, en récolter les accents multiples venus du « tout-monde », comme autant de fruits greffés et singuliers pour créer ses « chants-sons ». Leïla Cukierman – directrice du Théâtre d’Ivry

 

UNE RÉSIDENCE DE CREATION...

22 représentations, du 23 février au 19 mars 2006.

 

Artiste, artisan singulier, André Minvielle brasse dans sa Vocalchimie, le rap, le slam, le scat, le musette ou l'expérimental. Sur scène, il tchatche acrobatiquement et nous fait voyager vers des territoires connus et inconnus, ceux de la mémoire et de l’altérité de la langue, des mots et des sons. Il met le public en haleine en se risquant à l’improvisation verbale et musicale. Il émerveille. Il « déterritorialise ». Il entre et sort des territoires et des genres.

 

Auteur, compositeur, chanteur, batteur-percussionniste, et joueur de “Main–vielle à roue” (vielle prototype électrique spécialement conçue pour l’occasion), il réunira autour de lui l’accordéoniste complice Lionel Suarez, Le Petit Orphéon formation composée de trois musiciens : Brice Martin (basson, saxophones et arrangeur), Hugues Mayot (clarinettes,saxophones) et Aymeric Avice (bugle,trompette), pour une instrumentation originale autour de son parcours de chanteur vocalchimiste entre thèmes anciens (albums Canto et ABCd'erre de la vocalchimie) et chansons nouvelles, comme un kiosque à musique. Harmonie kaléidoscope des langues qui composent ses textes : français, espagnol, anglais, latin, occitan, créolisation du libre maniements des mots et de leur improvisation musicale, pour un opéra nomade des sens dans tous les sons. Les « Chants-sons la langue » thèmes et pièces créolisées inclassables s’inspireront du collectage des rythmes, des sons et des voix. Ainsi, la chanson Ivry Body, reflètera directement les rencontres avec les gens d’Ivry dans toutes leurs diversités culturelles. « L’éclaireur » Arno Tartary, mettra le spectacle en lumière et participera également à la scénographie de la création.

 

NOURRIE D’ECHANGES AVEC LES IVRYENS

Depuis cinq années, André Minvielle collecte et orchestre Suivez L’accent, une saga subjective des parlers, des chanters, des histoires de vie des territoires qu’il parcourt en prenant le temps d’observer, d’écouter, de rencontrer, de collecter ici et là les “accents de la Francophonie, des langues de France et autres langues à suivre…”. Ce projet sujet conduit par l'association "Les chaudrons" depuis Toulouse a pour présidente d'honneur Hélène Nougaro.

 

Si l’accent relate le terroir, il exprime aussi la diversité des trajets des femmes et des hommes, leurs migrations forcées ou choisies. Il fait barrage à la normalisation du parler, à cette “voix du neutre”, langue qui émane d’une volonté officielle (théâtre, politique) ou médiatique (radio, télévision, aéroport…), qui conduit à la non-représentation, voire la disparition progressive des langages humains, des dialectes locaux et minoritaires. L'accent c'est aussi une musique et tous les accents, ces petites musiques qui font de la grande : une langue. Il s’agit de donner à entendre chaque point de" voix" dans le big-bang des accents d'une langue : le français.

 

Cette fois, c’est à Ivry-sur-Seine, à la périphérie de Paris, que le parcours “Suivez l’accent” mène André Minvielle.

 

Le premier temps, de novembre 2005 à janvier 2006, est composé principalement de Chaudrons, ateliers publics d’improvisation, qui se donneront dans des contextes très différents : théâtre, club de jazz, studio de création électro-acoustique et même chez un caviste ! Des ateliers artistiques sont organisés avec une chorale d’adultes, des classes de primaire, des élèves non francophones, pour lesquels le jeu des langues et la musique des accents prennent tout leur sens. Des créations sonores - mots et langues, improvisation musicale - sont au programme par l'exercice de jeux vocal’chimistes proposés aux publics : “Tirer la langue" où “l’onomatopée est autonome à toper” et où les jeux de bouche- jeux de mains nous renvoient à la géographie du corps et à la langue gustative - " Au nom de la partition" jeux d'anagrammes poème sur son prénom à réécrire dire chanter - "Le choeur patacantique" : karaoké choral des mots à projeter. Scanser en choeur - une installation à écouter: "La rose des vents" installation géosonore - "Nord sud ouest est" des accents de la France collectée par l'association "Les chaudrons". En toile de fond de ce programme de rencontres, l’implication des participants, une invitation à raconter l’accent, à touiller la matière, à faire surgir des fragments de vie… à expérimenter, à improviser, pour que la musique nous emporte dans sa langue.