Claire Lextray

Attachée de Presse - 1513170584 Responsable de communication

Spécialisée en culture et bien-être
Gestion de Bureau de presse pour tous types d'événements :

Relations presse tous médias : presse écrite - radio - TV – web et tous domaines : Culture - Société - Bien-être - Santé - Sport
Travailler dans deux domaines, culture et bien-être permet une transversalité, une vision plus approfondie et globale des projets.
A votre service, un carnet d’adresse pointu et diversifié avec une même attention donnée à tous les médias, qu'ils soient grand public ou alternatifs. Recherche de partenariats médias
Communication
Définition et mise en place de stratégies - positionnement - développement - Construction de réseaux
Relations publiques
Organisation d'événements

CULTURE > Spectacles - Chemin de la Belle EtoileSébastien Bertrand - Yannick Jaulin - Catherine Dolto
3 au 16 novembre 2011 à Paris + en tournée
Chemin de la Belle EtoileSébastien Bertrand - Yannick Jaulin - Catherine Dolto
... un immense cadeau à tous les humains ...
Catherine Dolto

Chemin de la Belle Etoile, un conte musical sobre et émouvant.

 

Entre tendresse et auto dérision, à la croisée des cultures, ce Chemin de la belle étoile nous mène au cœur de la construction de soi. Pour une invitation à la tolérance et au partage.

 

Créé au Festival d’Avignon en 2009... après plus de 120 représentations ... Chemin de la belle étoile poursuit sa route toute l’année en France, au Québec en septembre, au Liban au salon francophone du livre de Beyrouth en octobre ... et s’installe du 3 au 16 novembre 2011 à la galerie d’En face 7 rue Paul-Louis Courier 75007 Paris...

 

Le disque du spectacle et le livre préfacé par Catherine Dolto (Bilingue français / arabe - édition Les Ateliers du Cèdre - L’oiseau indigo diffusion) sont maintenant disponibles.

 

« Avec ce texte, Sébastien Bertrand et son complice Yannick Jaulin, font un immense cadeau à tous les parents adoptifs et à tous les enfants adoptés. Bien sûr. Mais ils font aussi un immense cadeau à tous les humains qui sont nés de deux parents, connus d’eux ou pas, c’est à dire à nous tous. Même à ceux nés dans des familles plan–plan, simples, « normales », si tant est que cela existe ou que quelqu’un puisse nous expliquer ce que c’est exactement...  » Catherine Dolto

 

Etrange destin que celui de Sébastien Bertrand, accordéoniste reconnu, porte-flambeau des musiques traditionnelles du marais breton vendéen, né au Liban, adopté par une famille de Vendée à l’âge de neuf mois.  « ... A travers ses gênes, il porte en lui le message des ancêtres ... » Catherine Dolto

Mars 2008, à 35 ans, Sébastien Bertrand revient au Liban pour la première fois depuis son adoption, accompagné de Yannick Jaulin. De retour en France, ils décident de raconter cette histoire à partir des collectages que  Yannick a réalisé dans la famille et l’entourage de Sébastien. Ensemble, ils mettent ce texte en voix et en musique, grâce au regard extérieur de Valérie Puech. Un an plus tard, Chemin de la Belle Etoile voit le jour au Festival d’Avignon.

Seul en scène, Sébastien y livre son histoire. Il explore en musique son parcours de vie, « des deux bords de la mer »,  de Beyrouth à Saint Jean de Monts, raconte la nécessité d’oser aller marcher dans le noir à tâtons, de reconnaître les odeurs de Beyrouth, d’avoir le souffle court devant le tiroir gris de l’orphelinat, de se réchauffer au soleil du marais. ... De dire les retrouvailles, le bonheur d’être de là-bas et de là ! De le dire avec des mots, avec l’accordéon, avec la danse, avec toute la chair de son présent, en explorant - presque en interaction avec le public - l’art du conte. Son conte.
Sur scène, deux grandes lampes, un petit banc et un vieux révox.
La dramaturgie du spectacle alterne présent et passé, retrouvailles à Beyrouth à l’orphelinat, les soeurs de la Charité, les archives, l’atmosphère de la ville... et son enfance, les journées passées à parcourir le marais pour collecter la mémoire des anciens avec son père ethnologue qui lui disait qu’il faut connaître son passé pour mieux exister ... « Je n'avais pas pensé que je pouvais collecter ma propre histoire. J'ai mis tout ce temps pour traverser la mer et remonter le fil de mes origines ».



Le texte juste et sensible de Yannick Jaulin tout comme la musique lumineuse de Sébastien Bertrand résonnent comme une réponse immédiate aux questions sur l’adoption, les adoptions, la famille, l’enracinement, l’identité, les origines … « La culture ce n'est pas d'être de là ou de là-bas, c’est comment tu l'embrasses. »

 

Musique, souffle et silence

Pour la première fois dans son parcours de musicien, Sébastien se laisse aller à ses compositions.

Musicien au talent précoce, Sébastien Bertrand est un accordéoniste diatonique virtuose et inventif. Son jeu se caractérise par un toucher léger et rapide. Sa technique s’inspire des ornementations utilisées sur la veuze (cornemuse) par son oncle Thierry, instrument dont il maîtrise également la pratique, et des techniques de chant traditionnel. On le reconnaît à la manière de faire sonner son accordéon, sa maîtrise du passage de l’air dans le soufflet. « C’est peut-être pour çà que je joue de l’accordéon, pour le souffle. » Le souffle est au cœur de sa manière d’aborder l’instrument. C’est sans doute pour ces raisons qu’il nous semble parfois entendre une lointaine influence orientale dans sa musique...

 

« Plutôt habitué à des reprises d’airs traditionnels, Chemin de la Belle Etoile m’a permis de puiser au plus profond de moi. Loin de la problématique du « faire danser », le répertoire est imprégné de mes sentiments, avec des bourdons sonores, des petites mélodies enfantines, des phrases musicales qui parlent, qui racontent en complément du texte de Yannick. Il y a de l’Orient et de l’Occident, des choses composées ici, d’autres là-bas. J’ai sans le vouloir cherché à dépouiller mon jeu, à faire respirer l’instrument, à prendre le temps des soupirs, à chanter avec. Le plus difficile a été d’aborder le silence. La proximité avec Yannick pendant les moments de création a naturellement amené la musique à répondre aux mots et vice versa. Le travail avec Valérie Puech m’a ensuite permis d’avancer encore davantage sur les différentes facettes sonores de mon accordéon : ses respirations, le souffle, le bruit des touches... les silences ... et oui parmi le texte et les musiques du spectacle, le silence résonne, donne à dire, à comprendre ! »

 

Chemin de la Belle Etoile traduit l’immersion contemporaine d’un musicien de tradition. Sébastien Bertrand en assume la fonction historique, une fonction sociale; celle d’un musicien qui s’implique dans le quotidien, qui raconte, dévoile sans voyeurisme, rend plus beau l’ordinaire... Sébastien ne cherche pas à jouer ses émotions. Il témoigne, raconte sans effet d'acteur, avec simplicité et pudeur.

Le rythme du spectacle, le texte poignant et drôle laissent le temps au spectateur de s'immerger dans cette histoire à la fois personnelle et universelle.

Un spectacle dont on ne sort pas indemne.

Visuels

Chemin de la Belle Etoile – Sébastien Bertrand - Yannick Jaulin - Catherine Dolto
*