Claire Lextray

Attachée de Presse - 1508508879 Responsable de communication

Spécialisée en culture et bien-être
Gestion de Bureau de presse pour tous types d'événements :

Relations presse tous médias : presse écrite - radio - TV – web et tous domaines : Culture - Société - Bien-être - Santé - Sport
Travailler dans deux domaines, culture et bien-être permet une transversalité, une vision plus approfondie et globale des projets.
A votre service, un carnet d’adresse pointu et diversifié avec une même attention donnée à tous les médias, qu'ils soient grand public ou alternatifs. Recherche de partenariats médias
Communication
Définition et mise en place de stratégies - positionnement - développement - Construction de réseaux
Relations publiques
Organisation d'événements

CULTURE > Actualités - LIBAN LIBAN INSTITUT DU MONDE ARABE
WKBL ?
27 au 29 octobre 2017
LIBAN LIBAN
INSTITUT DU MONDE ARABE

 

DIMANCHE 29 OCTOBRE dès 16 h 

3 groupes phares de la Nouvelle scène musicale libanaise

Journée réalisée avec le festival Beirut Er Beyond

en partenariat avec Oslo World Music festival, et le Théâtre de la Ville

 

 

The Great Departed  16 h

Une musique orientale contemporaine nourrie de satire sociale et d'engagement politique

 Khaled Soubeih (clavier, voix), Naim El Asmar (voix), - Sandy Shamoun (voix), Imad Hashisho (oud et voix),- Abed Kobaissy (bouzouk et choeurs) et Ali El Hout (percussions et voix)

 

The Great Departed -  Le peuple est devenu fou

The Great Departed - La Bombe

The Great Departed - Don't mix

The Great Departed - L'Amour a éveillé mon coeur

 

 

Kinematik  18 h

Un groupe de rock instrumental inventif dont les morceaux sont sertis d'éléments visuels et psychédéliques fleurant bon les années 1970.

 Anthony Sahyoun (guitares), Rudy Ghafari (synthé) - Roy Khazen (basse), Akram Hajj (tambours)  et Cynthia Ël-Hasbani (visuel)

 

Kinematik sur soundcloud

Kinematik - Je suis une mer

Kinematik - Live at Tunefork Studio

Kinematik - leur page Facebook

 

 

Who Killed Bruce Lee ?  20 h

WKBL  LA sensation du moment.

Formé récemment dans une ancienne imprimerie dans la zone industrielle de Beyrouth, voici un groupe alternatif qui mélange savamment indie, rock et électro, avec un live show de folie.

WKBL aime à revendiquer les influences de Led Zeppelin, The Who, The Beatles, Foals et même JayZ, ainsi que d’artistes orientaux comme Abdel Halim Hafiz, Oum Kalsoum, Fairouz et Wadih al Safi.

Wassim Bou Malham (voix et guitare), Malek Rizkallah (batterie, choeurs), Pascal Sarkis (basse, choeurs) et Hassib Dergham (clavier, choeurs)

 

Born Addicted: https://youtu.be/VN9rDnGF8hQ 
Pool Party: https://youtu.be/UkUViAXXafk

Elvis: https://youtu.be/anb3OtG-FMw
Gypsy King: https://youtu.be/mtMJekLo_cg
Rockpalast: https://youtu.be/Qkr-Ia7yptU

WHO KILLED BRUCE LEE live at Open Flair Festival: https://www.facebook.com/openflair/videos/10154786140748974/

WHO KILLED BRUCE LEE Roadmovie „Distant Rendezvous Tour 2016“: https://youtu.be/6usPaMv9aT8   

 

 

 

VENDREDI 27 OCTOBRE - 20 h

ILIK YA BAALBAK | À TOI BAALBECK

 

Une soirée exceptionnelle, placée sous le signe de la solidarité et de la pluralité

 

 

Un vibrant hommage en musique, chant et poésie (en arabe et en français) au Festival International de Baalbeck qui s'appuie sur des oeuvres musicales et poétiques signées par de grands auteurs et compositeurs, ponctué de projections vidéo puisées des archives les plus précieuses du festival.

 

Cet hommage que j’ai eu l’honneur d’orchestrer, est formé  d’un corpus d’écrits poétiques et de pièces musicales, composés en 2015 avec pour seule consigne : un hommage à Baalbeck, et pour unique contrainte : la brièveté (entre 5 et 10 minutes). La diversité de ces oeuvres fait de cette soirée un creuset où se rencontrent générations, expressions artistiques, styles et langues, et ce librement, dans l’harmonie et la dissonance, loin de toute idéologie et de toute appartenance communautaire. Ce qui, dans le contexte actuel des régressions obscurantistes qui menacent nos démocraties et inquiètent nos libertés, montre l’incroyable vitalité de la création libanaise, et affiche une foi irréductible en un Liban pluriel, au visage radieux. Nabil El Azan

 

Conception et mise en scène Nabil El Azan, assisté de Marie-Noële Bordeaux - Textes Adonis, Etel Adnan, Gibran Khalil Gibran, Talal Haydar, Issa Makhlouf, Wajdi Mouawad, Salah Stétié, Nadia Tuéni - Créations musicales Bechara El-Khoury, Naji Hakim, Zad Moultaka, Ghadi Rahbani, les Frères Rahbani, Gabriel Yared  - Costumes Rabih Keyrouz - Images vidéo Ali Cherri - Interprétation Simon Ghraichy, piano - Fadia Tomb El-Hage, chant - Gabriel Yammine, textes arabes - Elie Maalouf, bouzouk - Yousef Zayed, percussions - Et deux comédiens français (invités surprise), textes

 

 

SAMEDI 28  OCTOBRE - 20 h

Un trio de cordes exceptionnel

Charbel Rouhana oud -  Jasser Haj Youssef  violon -  Elie Khoury  bouzou

 

Des timbres chauds et intenses, une savante combinaison entre jeu instinctif et performance technique de haut niveau.

Tous deux natifs du pays des cèdres, Charbel Rouhana et Elie Khoury se sont rencontrés en 1999, mus par une même passion pour le oud et le bouzouk. Ils séduisent par leur palette musicale aux timbres chauds et intenses et par leur savante combinaison entre jeu instinctif et performance technique de haut niveau. Ce duo se commue ici en trio avec le violoniste et compositeur tunisien Jasser Haj Youssef, l’un des musiciens les plus surprenants de sa génération par la sensualité de ses mélodies et son sens du groove.